Couple, aimer sans contrôler

Dans le couple, comment aimer sans contrôler ? En recherchant l’intention positive qui se cache derrière le comportement « contrôlant » au sein des couples.

Aimer sans contrôler, cet article est né des diverses expériences, vécues ou rapportées sur la notion de « contrôle » ou de « maitrise » de l’autre au sein du couple. Nous avons tous eu des multitudes de reproches à faire à nos conjoints, ex(s) ou prétendant(s) sur la bonne manière d’agir ou tout simplement d’être. Tu n’es pas assez ceci, tu devrais faire cela. J’ai souhaité approfondir et trouver l’intention positive qui se cache derrière ces comportements qui mettent en péril l’équilibre de tous les couples.

[sociallocker id= »323″][sc:print-pdf ][/sociallocker]

couple aimer sans contrôler
Dans l’article Amour et communication font-ils bon ménage ? Nous comprenons qu’il existe un jeu d’influence particulier entre l’homme et la femme pour qu’ils adoptent des comportements ou des façons d’être subjectivement jugés nécessaires pour leur couple (ou pour soi-même…).

Mon amour, je te crée comme je t’aime !

Connaissez-vous le mythe de Pygmalion relaté par Ovide ?

couple aimer sans contrôlerPygmalion est un sculpteur qui déçu des femmes et de l’amour décide de créer une statue qu’il nomme Galatée. Il a travaillé tellement dur pour « fabriquer » sa femme idéale qu’il en tombe éperdument amoureux, voyant dans son ouvrage la perfection absolue jusqu’à ce que la statue prenne vie et s’anime enfin.

Sommes-nous tous des Pygmalion ? Dans nos relations nous utilisons quantités de stratégies d’influence pour « façonner » l’autre, mais comme le dit Philippe Meirieu[ref]Philippe MEIRIEU – Frankenstein pédagogue – ESF Editeur[/ref] :

Aimer son œuvre c’est s’aimer soi-même et c’est aussi aimer quelqu’un d’autre qui ne risque pas de vous échapper puisque vous en avez maitrisé la fabrication.

L’intention de « faire » l’autre serait d’abord de créer un lien de dépendance, amenant sans doute le sentiment de sécurité. En thérapie, nous faisons souvent le constat que les femmes sont majoritairement concernées par ce sentiment de sécurité. C’est une valeur importante pour qu’elles puissent s’épanouir dans une relation affective, si cette valeur est bafouée ou insuffisamment comblée, c’est à ce moment là que les reproches et les conflits surviennent dans le couple, et que le jeu d’influence, ou plutôt de « façonnage » s’installe.

Mon amour, je t’oblige à adhérer librement !

Or cela ne mène à rien, l’influence ne fonctionne pas, pire encore elle produit l’effet inverse.

En effet, quelle satisfaction éprouver d’un amour « façonné » ? Est-il réel ? La relation de dépendance créée ne rassure pas puisque cet amour n’est pas né d’un libre choix.

C’est ce que le psychologue américain Grégory Bateson nomme la double contrainte : « je t’oblige à adhérer librement à ce que je te propose ». Meirieu rajoute : il y a là une injonction paradoxale : ou bien l’on oblige et l’on renonce à la liberté de l’autre, ou bien l’on prend le risque de la liberté de l’autre et rien ne garantit, alors, qu’il adhère à nos propositions.

La maitrise est une impasse existentielle.

Lorsque nous nous retrouvons dans une impasse, nous avons tendance à « attaquer ». Comment sortir de cette violence du couple ? Peut-on aimer sans « faire » l’autre ?

Mais alors, quoi faire pour mon couple?

En thérapie de couple, la PNL permet de travailler sur la structure de ce lien de dépendance. Nous proposons de trouver le sentiment de sécurité en soi plutôt que chez l’autre, de ce fait quid de la dépendance et des techniques d’influence?

La colère, les conflits, les reproches, la frustration n’étant que des manifestations comportementales de ce « besoin de contrôle » nous pouvons aisément nous en passer en renforçant l’estime de soi. La relation de couple peut alors évoluer de manière plus sereine et plus stable. Vous pouvez également consulter les différentes étapes de la relation amoureuse d’après Leslie Cameron-Bandler.

Je vous invite à réfléchir à cette question et retrouver dans vos expériences ce qui fait sens avec ceci, vos commentaires sont comme toujours les bienvenus!

Aimer sans contrôler, cet article est né des diverses expériences, vécues ou rapportées sur la notion de « contrôle » ou de « maitrise » de l’autre au sein du couple. Nous avons tous eu des multitudes de reproches à faire à nos conjoints, ex(s) ou prétendant(s) sur la bonne manière d’agir ou tout simplement d’être. Tu n’es pas assez ceci, tu devrais faire cela. J’ai souhaité approfondir et trouver l’intention positive qui se cache derrière ces comportements qui mettent en péril l’équilibre de tous les couples.

[sociallocker id= »323″][sc:print-pdf ][/sociallocker]

Pas encore de commentaire.

Merci de poster vos commentaires, ils sont les bienvenus.